Le Bureau des Relations Internationales

 

Le mot de Mme Dominique AURELIA, Vice-Présidente déléguée aux Relations Internationales 

Bienvenue aux étudiants en provenance d’Italie, Slovaquie, Allemagne, Autriche, Belgique, Roumanie, Royaume Uni, Suisse, Grèce, Barbade, Sainte-Lucie, Haïti, Trinidad, République Dominicaine, Mexique, Brésil, Togo, Sénégal, Gambie, Cameroun, Syrie, Egypte, Maroc, Algérie, sur le campus international de l’Université des Antilles.

Qu’est-ce que ces minuscules territoires si loin des Métropoles, ces îles du bout du monde peuvent apporter à des jeunes Italiens, Allemands, Tchèques, ou Algériens à part le dépaysement ou un désir d’exotisme ?

Ces jeunes étudiants internationaux répondent qu’ils viennent chercher l’Altérité, la mise en lumière des différences qui les rassemblent et qui leur ressemblent.

Et dans l’autre sens, que pourraient apporter nos étudiants, au vaste monde, sinon leurs savoir- Autre, leurs langues, leurs cultures, leurs rêves ?

Ce brassage d’idiomes, de cultures, d’expériences académiques signe l’ouverture de l’université des Antilles au monde. La présence de ces étudiants, par la diversité de leurs origines, contribue à renforcer l’attractivité de notre université, à élargir ses frontières.

Nous connaissons tous les bénéfices et les objectifs de la mobilité étudiante, souvent explicités dans les documents de stratégie d’internationalisation des universités :

-Construire un espace européen/caribéen de l’enseignement supérieur

-Encourager l’excellence académique

-Renforcer les intérêts et les liens économiques

-Diffuser la langue du pays

-Cultiver une influence auprès des futures élites

-Promouvoir la compréhension mutuelle

J’aimerais pour ma part, en ces temps troublés de repli de soi et de peur de l’Autre, ajouter cette ambition première et si précieuse : Faire monde. Pratiquer la conscience du monde ; en écho à l’essai d’Edouard Glissant Quand les murs tombent :

Il n’est frontière qu’on n’outrepasse. (…) le Tout-Monde est la maison de tous – Kay Toutmoun -,Kaz a Toutmoun  qu’il appartient à tous et que son équilibre passe par l’équilibre de tous.

Dominique AURELIA

Vice-Présidente déléguée aux Relations Internationales

 

 

Translate »